Préjudice d’anxiété

Une très belle victoire judiciaire des mineurs lorrains et des avocats Jean-Paul Teissonnière et Cédric de Romanet. La Cour d’appel de Douai a reconnu aux 727 mineurs de charbon de Lorraine le droit au “préjudice d’anxiété qu’ils subissent en raison de leur multi-exposition à des agents cancérogènes dans l’exercice de leur profession, au fond comme au jour.” Ci-dessous le communiqué et la revue de presse du cabinet TTLA 

Cette décision constitue une vraie avancée pour la prévention des risques à effets différés, en particulier l’exposition aux substances toxiques. Nous saluons le travail accompli par les avocats en lien avec la détermination et la mobilisation de François Dosso et la CFDT des mineurs de Lorraine.