AMISOL

L’usine Amisol était une usine de filage et tissage d’amiante à Clermont-Ferrand, en France. Elle a ouvert ses portes en 1909 et fermé en 1974. Son nom reste associé au conflit qui oppose les anciennes ouvrières et la direction de l’usine depuis la fermeture, autour de la santé et des conditions de travail. Il est avéré que les mauvaises conditions de travail ont causé de nombreuses victimes. 80 % des anciens d’Amisol ont ainsi obtenu la reconnaissance en maladie professionnelle.

Lire la fiche Wikipedia sur AMISOL

Le 11 septembre 2018, la cour de cassation rejetait le pourvoi des familles d’anciennes ouvrières AMISOL, confirmant le déni de justice de la chambre de l’instruction de la cour d’appel de Paris qui s’en remettant à des experts formés à l’incertitude indéfiniment reconduite, considèrent que rien ne prouve la faute de Claude Chopin, dernier PDG de la lignée, qui a décrété la fermeture de l’usine pour ne pas assumer la mise en conformité des conditions de travail exigées par l’inspecteur du travail de l’époque

Communiqués publiés par l’Association Henri Pézerat au sujet d’AMISOL :

Février 2015 : Amisol, “non-lieu” pour la mort ouvrière

Mars 2013 :  Aider les AMISOLS!

Février 2013 : Emission sur France Culture

Février 2013 : Honte à la justice française! (communiqué en anglais)

Novembre 2012 : Le PDG d’Amisol veut être blanchi et le Parquet demande un non-lieu : insupportable!

Hommage de Josette Roudaire, ex ouvrière d’Amisol, à Henri Pézerat

photo-ines-leraud
1360335014_amisolweb
amisol
amisol3
henri_atelier