Le déni scientifique et la partialité médicale légitimés par la Cour de Cassation

scales-of-justice-5066

Communiqué de presse, le 29 février 2016

Face    aux    cancers    radioinduits    dont    sont    victimes    les    travailleurs    de    l’armement   nucléaire

le    déni    scientifique    et    la    partialité    médicale    des    Commissions    Régionales    de   Reconnaissance    des    Maladies    professionnelles (CRRMP) légitimés    par    la    Cour    de    Cassation

Louis Suignard a été mécanicien à la DCN de l’Ile Longue, où il a travaillé au contact des têtes nucléaires de missile de 1989 à 1997. En 2008, il est atteint d’un cancer de la prostate à l’âge de 50 ans. Il établit une déclaration de maladie professionnelle en 2009.
Sachant qu’aucune étude épidémiologique n’a été menée sur les cancers associés au travaux de fabrication et maintenance des armes nucléaires en France et s’appuyant sur cette carence de
l’épidémiologie française, les médecins des Commissions Régionales de Reconnaissance en
Maladie professionnelle (CRRMP) rejettent sa demande.

Lire le Communiqué

 

admin

Top