L’association

 

L’Association Henri Pézerat a pour but de créer et de faire vivre un réseau d’échanges d’expérience et d’aide aux luttes sociales concernant la santé des personnes en lien avec le travail et l’environnement. Henri Pézerat était convaincu que l’on ne peut séparer production de connaissances et action militante pour la santé, la vie, la justice, la dignité de tous ceux mis en péril par un développement économique dénué de tout respect de la vie humaine.

Sur la base de ses travaux, l’association maintiendra indivisible, enrichira et mettra en valeur l’important fonds documentaire qu’Henri Pézerat a constitué durant toute son activité de scientifique militant, au service des victimes en lutte contre les atteintes à la santé aussi bien dans le monde du travail que dans l’environnement.

Elle agira pour la mise en œuvre d’une politique de prévention et de santé publique de nature à combattre les risques d’atteinte à la santé physique et psychique. Elle agira en justice, aussi bien en France qu’au niveau international, tant pour la défense de ses intérêts propres que pour celle des intérêts collectifs qu’elle s’est donnée pour objet.

Répondant à des journalistes-chercheurs venus l’interviewer en décembre 2008, Henri Pézerat a expliqué sa conviction de la nécessité d’une nouvelle association. Après avoir longuement décrit la force de contre-pouvoirs des collectifs Jussieu et risques et maladies professionnels des années 70 et du début des années 80, la mobilisation collective avec les ouvrières d’Amisol et l’action qu’il a menée pour faire sortir l’amiante de l’invisibilité, il a plaidé pour que « se crée une nouvelle association travaillant sur l’ensemble des risques professionnels et environnementaux ».

C’est ce combat que mène l’Association Henri Pézerat.